Les Almoravides

La dynastie des Almoravides

Les Almoravides sont une dynastie nomade berbère sanhajienne, issue de l’Adrar, qui se déplaçait entre le sud du Maroc et le Sénégal actuel. Ils appartenaient aux tribus de Lemtouna, une des lignées de la grande famille tribale des Zenagas. C’est sur l’île de Tidra que le mouvement aurait commencé, parmi les nomades Zenagas.

En 1040, sous l’impulsion d’Abdullah Ibn Yassin, un prédicateur malékite, et aidé par un chef local, les Lemtouma se rassemblèrent et commencèrent le mouvement Almoravide. Ils commencèrent par s’emparer d’Aoudaghost, d’Awlil et de Sijilmassa. C’est à partir de Sijilmassa qu’ils débutèrent la conquête du nord.

Le premier sultan et troisième émir de la dynastie, Youssef Ibn Tachfin, choisit d’établir sa capitale à Marrakech. Avec 15 000 hommes, il conquit l’Espagne en 1086. L’empire était alors délimité à l’ouest par l’Atlantique et par le royaume de Castille, de Navarre, d’Aragon, du comté d’Urgell et de Barcelone au nord. Les Zirides et les Hammadides étaient ses limites à l’est tandis qu’au nord, le Sahara était leur territoire de fait.

La conquête de l’Andalousie par les Almoravides

En 1080, le premier sultan et troisième émir de la dynastie Almoravide Youssef Ibn Tachfin fût sollicité par les populations musulmanes d’Andalousie, dont les royaumes de taifas furent menacés par l’avancée des armées chrétiennes d’Alphonse VI de Castille. L’émir Youssef Ibn Tachfin occupa le taïfa de Grenade en 1090 et commença la conquête d’Andalousie.

En 1102, les Almoravides ont pris possession de Valence avec la partie septentrionale d’al-Andalus, allant jusqu’à la vallée de l’Ebre. À partir de 1142, Al-Andalus s’est fragmenté, et ce fût le début des secondes taifas. Quatre ans plus tard, en 1146, une fraction d’Al-Andalus reconnaissait comme roi le calife Almohade Abd al-Mumin. Ce fut la fin de la dynastie Almoradives, marquant le début de la dynastie Almohade en Andalousie.

Les Almoravides
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!